Nos engagements

Qualité/Gestions des risques

Notre établissement a obtenu en mai 2017 le niveau A, meilleur niveau de Certification V2014 de la Haute Autorité de Santé, pour une durée de six ans, mettant en évidence une dynamique réelle de l’institution et des professionnels autour de la Qualité et de la sécurité de la prise en charge des patients.
Logo

La certification est une procédure obligatoire pour les établissements de santé publics et privés qui a pour but d’apporter une appréciation indépendante sur la qualité et la sécurité des soins. Cette évaluation est périodique mais la démarche d’amélioration mise en œuvre par l’établissement est continue et permanente.

Ce résultat est donc le témoin de la qualité des pratiques de l’établissement mais également de l’investissement depuis des années de l’ensemble des professionnels de soins, administratifs et techniques, et de leur engagement dans une dynamique d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins au bénéfice des patients.

Les orientations stratégiques de l’établissement motivent cette dynamique, également portée par le projet médical et la communauté médicale.

La visite de certification V2014 a eu lieu en novembre 2016 : le rapport est disponible sur le site internet de la HAS, ou bien en cliquant sur l’icône V2014 ci-contre.

Questionnaire de satisfaction

Vos suggestions, tout comme vos remarques nous sont très précieuses, elles nous aident à améliorer nos services.
Nous vous invitons à remplir le questionnaire de satisfaction qui vous est remis lors de votre admission, ou bien à l’aide du questionnaire en ligne.

Lutte contre les infections associées aux soins (IAS)

La définition la plus communément admise pour les infections associées aux soins est la suivante : « une infection est dite associée aux soins si elle apparaît au cours ou à la suite d’une hospitalisation et si elle est absente à l’admission à la clinique, et aussi suite aux soins délivrés en dehors des établissements de santé » (anciennement dénommées infections nosocomiales).

La lutte contre les infections associées aux soins est un combat au quotidien qui est organisé par le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN). Ce comité définit annuellement les orientations de la lutte en regard des nouvelles recommandations scientifiques, coordonne la surveillance et évalue les mesures de prévention.
Ce comité s’appuie sur l’Equipe Opérationnelle en Hygiène Hospitalière (EOHH) composé principalement de personnel paramédical qui, sur le terrain, applique et fait appliquer les protocoles de prévention. Cette équipe se complète avec un IDE hygiéniste et un pharmacien expert en hygiène.

Logo scope sante

L’organisation, les moyens et les actions mises en place aujourd’hui nous permettent de présenter un résultat très satisfaisant au score agrégé de la lutte contre les infections associées aux soins.

Wash hands 2631777 640

Patients, visiteurs, aidez-nous à lutter contre les infections nosocomiales. Pour cela un geste simple : l’utilisation des solutions hydro-alcoolique.

Prise en charge de la douleur

Notre engagement contre la douleur s’est traduit par la formalisation du Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) au sein de notre établissement, mais cette prise en charge de la douleur est une priorité depuis de nombreuses années pour l’ensemble des équipes médicales et paramédicales.

La personne douloureuse est considérée dans sa globalité : dimension physique, psychique et sociale. Sa prise en charge est donc pluriprofessionnelle et pluridisciplinaire, et fait intervenir les différents acteurs de la clinique : médecins, chirurgiens, kinésithérapeutes, personnel paramédical qui doivent coopérer en équipe auprès des patients pour mieux répondre à leur besoins.

L’information du patient sur la prise en charge de la douleur commence dès la première consultation au sein de l’établissement par la remise dans le livret d’accueil du « contrat d’engagement contre la douleur ».

Cet engagement se traduit lors de la consultation pré-anesthésique avec nos médecins anesthésistes réanimateurs, et se poursuivra tout au long du séjour par des équipes paramédicales formées à l’évaluation de douleur et à l’application des traitements. La clinique ayant doté ses services d’hospitalisation de matériel spécifique tel que les pompes PCA (délivrance d’analgésique contrôlée par le patient) forme régulièrement son personnel à leur utilisation.

Nos médecins et notre personnel paramédical  « référent douleur » anime une véritable culture de lutte contre la douleur.

La Résonance Énergétique par Stimulation Cutanée

Une main apaisante proposée par le soignant pour soulager et accompagner son patient

La Polyclinique Lyon-Nord investit depuis plusieurs années dans la formation de son personnel soignant pour gérer la douleur de ses patients avec des méthodes innovantes.

La RESC est une méthode douce qui s’appuie sur différentes techniques basées sur une coute du corps, visant à diminuer les tensions intérieures pour apaiser mes douleur psychique et physique.

D’où vient cette méthode ?

Elle a été créé par Patrick FOUCHIER, kinésithérapeute, élève du Dr NGUYEN VAN NGI de l’école d’acuponcture CEDAT, a conçu et expérimenter cette méthode originale depuis 20 ans. La RESC est enseigné depuis une quinzaine d’année dans les milieux hospitaliers.

La pratique de la RESC demande conviction et détermination. Nos infirmières sont toutes diplômées de niveau 3 avec le statut d’Eco-Energéticienne.

Identifiant notre corps au globe terrestre, constitués tous les deux de 70% d’eau, nous agissons sur les canaux d’énergie pour traiter les douleurs et aplanir les douleurs afin d’apaiser le patient.

La RESC est une technique très respectueuse de la personne dans sa globalité, elle agit sur plusieurs niveaux :

  • Action d’apaisement sur le mental
  • Action directe sur la région douloureuse
  • Action générale de rééquilibration énergétique et de libération énergétique.

Education thérapeutique des patients

Notre établissement apporte une nouvelle dimension dans sa prise en charge du patient par le développement d’actions de prévention et d’éducation thérapeutique, en prenant en compte les orientations de santé publique.

L’infirmier référent, en concertation avec un médecin coordonnateur, a pour mission de proposer aux patients porteurs de maladies chroniques, une démarche éducative afin d’améliorer la qualité de vie et favoriser l’adhésion thérapeutique.

Deux thèmes prioritaires sont retenus par la direction de l’établissement :

  • accompagnements des patients atteints de diabète de type II.
  • accompagnement des patients dans le cadre d’une chirurgie de l’obésité.

Pour une chirurgie Bariatrique au sein de notre établissement, l’éducation thérapeutique est intégrée à votre préparation puis à votre suivi sur une longue durée.

Elle est assurée par notre équipe pluridisciplinaire (IDE spécialisée en éducation thérapeutique, psychologue, diététicienne, éducateur sportif…). Les médecins qui vous prennent en charge y contribuent également.

Le but est de vous aider à acquérir les compétences nécessaires à la réussite de votre projet : aide à la décision du type de chirurgie, mise en place des changements alimentaires, maintien ou reprise de l’activité physique, bien être psychologique…

Elle est proposée lors d’un bilan complet avant chirurgie en entretiens individuels ou collectifs, et se poursuivra pendant et après votre intervention, quel qu’en soit le moment choisi. L’offre de suivi offerte par l’IDE en ETP est très importante pour assurer le maintien de votre perte de poids. De notre côté, nous avons besoin de connaitre votre évolution à long terme.

Pour votre accompagnement dans le cadre d’un diabète de type II, nous travaillons en collaboration avec le réseau DIALOGS.

Nos contacts ont lieu par téléphone, par échange de mails, en consultation directe et enfin lors de réunions dites « groupe de parole ».

Pharmacie

Le pharmacien et son équipe sont engagés dans le management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse du patient. Des actions de formation et d’évaluation des pratiques professionnelles sont mises en place afin de veiller à la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse.

Le pharmacien a sous sa responsabilité les services pharmacie et stérilisation.

Service Pharmacie : Le pharmacien et son équipe assurent la sécurité de la préparation et de la délivrance des médicaments et des dispositifs médicaux stériles. La préparation des médicaments de chimiothérapie est réalisée dans des conditions optimales de sécurité pour le patient.

Le service stérilisation a été entièrement rénové. Un système d’assurance de la qualité de la stérilisation est mis en œuvre et régulièrement évalué.

Sécurité sanitaire

La Polyclinique Lyon Nord a organisé les différentes vigilances suivantes :

  • hémovigilance : utilisation de produits sanguins labiles
  • matériovigilance concerne l’utilisation du matériel médical ou de dispositifs médicaux.
  • pharmacovigilance englobe la prévention, l’identification, l’évaluation et la correction du risque lié à l’utlisation des  médicaments (iatrogénie médicamenteuse)
  • infectiovigilance : surveillance des infections
  • biovigilance : utilisation de produits issus du corps humain à des fins thérapeutiques
  • réactovigilance : surveillance de l’utilisation de dispositifs médicaux de diagnostic in vitro.

Par rapport à toutes ces vigilances, la clinique se doit de :

  • de signaler et enregistrer les effets indésirables et incidents liés à l’utilisation de produits thérapeutiques
  • répondre immédiatement à une alerte sanitaire