En hospitalisation / Ambulatoire

Dans cette rubrique sont détaillées les différentes étapes de votre séjour, ainsi que des points importants

Votre identité = votre sécurité

Dès votre arrivée, et durant votre séjour, vous serez identifié selon les données inscrites sur votre Carte Nationale d’Identité. Un bracelet d’identification vous sera posé lors de votre entrée dans le service de soins et vous le garderez pendant toute votre hospitalisation.

Étapes séjour hospitalisation

Inscription et admission

Afin que votre séjour au sein de la clinique se déroule dans une parfaite sérénité, voici quelques informations qui vous permettront de bien préparer votre future hospitalisation.

Vos consultations médicales

Les praticiens, chirurgiens, anesthésistes vous proposent et vous expliquent l’acte opératoire, ou l’examen, ou l’intervention, les soins pré et post-interventionnels et vous informe sur les compléments d’honoraires (devis).

Votre admission à la clinique est programmée et le praticien vous remet une fiche de préadmission. Votre identité et votre séjour sont créés alors dans le système d’information de la clinique.

Lors de votre admission, un livret d’accueil vous sera remis.

Les horaires d’ouverture de l’accueil sont :
du lundi au vendredi de 6h45 à 19h30
Samedi et dimanche de 8h à 19h

Les horaires de l’accueil soins ambulatoire sont :
du lundi au vendredi de 6h45 à 16h30

Pré-admission

Cette étape est essentielle car elle détermine les conditions de votre séjour à la clinique et facilite vos formalités d’admission.

Vous devez effectuer votre préadmission, idéalement le jour de votre consultation avec l’anesthésiste, soit à l’accueil principal, soit au bureau au 3ème étage à côté des consultations d’anesthésie.

Pour réaliser votre préadmission, vous pouvez également envoyer l’ensemble des documents listés ci-dessous par fax au : 04 72 01 38 14, ou bien par mail :  pln.accueil@vivalto-sante.com

Lors votre pré admission, les informations médicales et administratives sont rattachées à votre dossier. A ce moment-là, nous vérifions votre identité, collectons les informations administratives et recueillons vos souhaits (chambre seule, télévision,…).

  • Une pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport, livret de famille pour les enfants …)
  • Votre carte vitale ou l’attestation d’ouverture de vos droits
  • Votre carte de mutuelle et l’attestation de prise en charge détaillant les prestations remboursées
  • Si vous dépendez de la CMU (Couverture Maladie Universelle) : votre attestation de prise en charge
  • Si vous êtes accidenté du travail ou en maladie professionnelle : la feuille d’Accident du Travail établie par votre employeur
  • Si vous êtes un patient étranger issu d’un état de la Communauté Européenne : la carte européenne
  • Si vous êtes un patient étranger, non référencé comme ci-dessus : un devis vous sera établi afin que vous apportiez le règlement lors de votre entrée.

Télécharger les documents à signer obligatoirement

Le document concernant le consentement éclairé, l’autorisation d’opérer, la personne de confiance, les directives anticipées doit être obligatoirement rempli. Concernant les mineurs, l’autorisation d’opérer doit être signée impérativement par les deux parents.

Votre admission

Pour une hospitalisation, présentez-vous à l’accueil principal afin de finaliser votre dossier d’admission avec la réceptionniste. Ensuite, l’hôtesse vous indiquera l’étage du service de soins. Un membre de l’équipe soignante vous expliquera le déroulement de votre séjour, complétera votre dossier de soins, et vous indiquera l’heure de votre intervention.

Pour une intervention en service ambulatoire, présentez-vous à l’accueil du service au 1er étage afin d’effectuer votre entrée. Une fois les formalités terminées, un infirmier viendra vous chercher en salle d’attente afin de vous installer au sein du service. Celui-ci vous donnera votre heure de passage au bloc et vous expliquera en détail le déroulement de votre prise en charge.

Admission en Urgence

Vous êtes admis sans aucun préalable administratif. Les formalités seront faites ultérieurement par votre entourage à l’accueil ou à votre chevet, aux heures d’ouverture.

Enfant mineur

En accord avec la règlemention, la signature de deux parents est obligatoire pour admettre l’enfant mineur dans l’établissement.

Maison de Convalescence

Les demandes doivent être faites lors de la consultation avant l’hospitalisation.

Votre séjour

Attribution des chambres individuelles

La clinique dispose de chambre à deux lits et de box en service ambulatoire sans supplément.

La clinique propose des chambres individuelles : votre demande doit être spécifiée auprès du service des admissions. La clinique satisfera votre demande sous réserve des disponibilités le jour de votre entrée. Dans le cas où cela s’avérerait impossible, nous nous attacherons à respecter votre demande dans les plus brefs délais.

Les équipements et forfaits

Télévision : Dans les chambres individuelles, une télévision est à votre disposition et fonctionne avec une télécommande. Aucun supplément ne vous sera facturé pour les chambres individuelles.
Pour les chambres à deux lits, un forfait par jour et un casque vous seront facturés.

Téléphone : Vous pouvez demander l’ouverture d’une ligne téléphonique, facturée, ainsi que les communications.

Connexion WIFI : Vous pouvez demander une connexion WIFI facturée de façon journalière.

Médicaments

Il est très important de porter à notre connaissance tous les médicaments que vous prenez.

Un médecin va vous prescrire les médicaments nécessaires à votre état de santé :

  • Certains des médicaments que vous preniez vont être maintenus
  • D’autres vont être remplacés par des médicaments équivalents même si leur aspect n’est pas celui que vous connaissez
  • Certains médicaments non nécessaires ou inadaptés à la prise en charge durant votre séjour vont être interrompus, ils pourront ou pas être represcrits à votre sortie selon le bénéfice attendu.
  • D’autres médicaments vont être définitivement arrêtés soit parce qu’ils ne conviennent plus à votre état de santé soit parce qu’ils provoquent des effets indésirables gênants.

Ne prenez aucun médicament supplémentaire, leurs effets pourraient s’ajouter à ceux que nous vous donnons au point de les rendre toxiques ou pourraient nuire à leur efficacité.

Si vous êtes inquiets de l’arrêt de certains médicaments, parlez- en aux médecins pour obtenir toutes les informations utiles.

Votre douleur

Vous avez mal…Votre douleur, parlons-en…

Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur ; il est possible d’en mesurer l’intensité.

Pour nous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous indiquer « combien » vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10 ou en vous aidant d’une réglette.

Nous allons vous aider à ne plus avoir mal ou à avoir moins mal :

  • En répondant à vos questions ;
  • En vous expliquant les soins que nous allons vous faire et leur déroulement ;
  • En utilisant le ou les moyens les mieux adaptés

Les antalgiques sont des médicaments qui soulagent la douleur. Il en existe de différentes puissances. La morphine est l’un des plus puissants. Mais certaines douleurs, même sévères, nécessite un autre traitement.

D’autres méthodes non médicamenteuses sont efficaces et peuvent vous être proposées comme par exemple la relaxation, les massages, le soutien psychologique, la physiothérapie….

Quel est votre nom ?

Tout au long de votre séjour, avant chaque soin, nous vous demanderons votre nom par mesure de sécurité.

En hospitalisation

Les horaires des visites

Sauf avis médical contraire, les visites sont autorisées :
de 10h à 20h tous les jours.
de 13h à 18h pour le service de surveillance continue et l’unité de soins intensifs cardiologiques.

Accompagnant

En chambre particulière, un membre de votre entourage peut séjourner auprès de vous (un supplément financier vous sera demandé).

En ambulatoire

Les horaires des visites

Le service est ouvert de 6h45 à 19h00

Comment préparer sa valise ?
Tarifs

Cafétéria & Boutique

Un espace dédié

Un espace librairie, une restauration rapide, une boutique cadeaux sont à votre disposition près de l’accueil.

Votre sortie

Départ

En hospitalisation

La date de votre départ est fixée par le praticien référent de votre hospitalisation.

Les sorties ont lieu à 10h. En cas de sortie contre avis médical, nous vous demanderons de signer un document type attestant que vous avez été informé des risques encourus.

En ambulatoire

L’heure de votre sortie est décidée par l’anesthésiste et le spécialiste qui vous a opéré. Un bon de sortie vous sera délivré.

Vous devez absolument être accompagné pour la sortie.

Praticien référent de votre hospitalisation
Règlement des frais d’hospitalisation

Vous devez vous acquitter du montant des frais d’hospitalisation et des honoraires non pris en charge par votre caisse de sécurité sociale ou votre mutuelle. Ces frais sont les suivants : ticket modérateur, forfait journalier (perçu pour le compte de la sécurité sociale), supplément de chambre particulière, téléphone, télévision, lit accompagnant, compléments d’honoraires.

Les praticiens de notre établissement ayant opté pour le secteur 2 sont habilités à prendre des compléments d’honoraires non pris en charge par certaines mutuelles. Nous vous invitions à demander un devis à votre praticien.

Satisfaction patient

Questionnaire

Vos suggestions, tout comme vos remarques nous sont très précieuses, elles nous aident à améliorer nos services.
Nous vous invitons à remplir le questionnaire de satisfaction qui vous est remis lors de votre admission, ou bien à l’aide du questionnaire en ligne.

C.D.U.

Nous plaçons le patient et son entourage au centre de nos activités et cela est évalué trimestriellement par la Commission Des Usagers (CDU). Cette commission est composée de deux représentants des usagers et de membres de l’établissement qui étudient ensemble les plaintes ou réclamations des patients, les résultats des enquêtes de satisfaction… afin d’apporter des réponses, de mettre en place les actions d’amélioration nécessaires.
La CDU est chargée de veiller au respect des droits des usagers, de faciliter leurs démarches, et de contribuer à l’amélioration continue de la qualité de l’accueil et de la prise en charge des personnes malades et de leurs proches. Elle peut dont être saisie par tout usager (patient, entourage…).

Satisfaction client

Droits des patients

Vos droits

Consentement éclairé

Un acte médical est envisagé pour vous-même, un de vos enfants, ou une personne placée sous votre tutelle. Le praticien doit vous donner une information loyale, claire et appropriée, qui vous permettra d’exprimer votre consentement.

En signant le formulaire, vous reconnaissez :

  • Avoir été bien informé des investigations et des traitements envisagés, de leur utilité, de leur urgence éventuelle, des risques fréquents ou graves normalement prévisibles qu’ils comportent, ainsi que des autres solutions possibles, et sur les conséquences prévisibles en cas de refus.
  • Autoriser les praticiens de la polyclinique à effectuer une anesthésie et une intervention chirurgicale ou endoscopique, et tout acte nécessaire en cas d’urgence.
  • Autoriser les praticiens à effectuer une transfusion sanguine en cas de nécessité.
Autorisation d’opérer pour mineur / majeur protégé

Enfants mineurs : toute intervention sur les enfants mineurs nécessite le recueil de l’autorisation d’opérer des deux parents, de la ou des personnes détenant l’autorité parentale, sans pour autant renoncer au droit à la parole de l’enfant.

Majeurs protégés : toute intervention d’un patient sous tutelle nécessite l’autorisation d’opérer signée par le tuteur. Pour les actes pouvant porter gravement atteinte à l’intégrité de la personne protégée, le tuteur devra solliciter au préalable l’autorisation du juge.

Pour le majeur sous tutelle, le tuteur reçoit l’information, mais le majeur sous tutelle a également le droit de la recevoir de manière adaptée à ses facultés de discernement, et de participer ainsi à la prise de décision le concernant.

En cas d’absence de signature du consentement éclairé et de l’autorisation d’opérer des deux parents, l’hospitalisation ne sera pas possible.

Personne de confiance / Personne à prévenir

Personne de confiance : en application de la loi n°2002-303 du 04 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, toute personne majeure doit désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou le médecin traitant.
La personne de confiance peut, si vous le souhaitez, vous accompagner dans vos démarches et assister aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions.

Cette personne de confiance sera consultée sur les décisions médicales à prendre au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté et de recevoir l’information nécessaire.

Cette désignation doit être faite par écrit, et est révocable à tout moment.

Les dispositions relatives à la désignation de la personne de confiance ne s’appliquent pas lorsqu’une mesure de tutelle est ordonnée, ou que le patient est mineur. Toutefois, dans cette hypothèse, le juge des tutelles peut, soit confirmer la mission de la personne de confiance antérieurement désignée, soit la révoquer.

Personne à prévenir : la personne à prévenir est la ou les personnes qui seront alertées en cas de modification de votre état de santé. Cette désignation doit être faite par écrit, et est révocable à tout moment.

Ces deux rôles peuvent échoir à la même personne, mais peuvent aussi être remplis par des personnes différentes.

Directives anticipées

Toute personne peut se prémunir contre son incapacité en laissant des instructions sur les décisions à prendre concernant sa santé ou sa fin de vie, pour le jour où elle ne pourra plus exprimer sa volonté.

Vous pouvez rédiger des directives anticipées à tout moment. Elles doivent contenir l’indication de vos noms et prénoms ainsi que votre date et lieu de naissance.

Si vous êtes en état d’exprimer votre volonté mais dans l’incapacité d’écrire, vous pouvez faire rédiger le document par un tiers et demander à deux témoins, dont la personne de confiance lorsqu’elle est désignée, d’attester que cet écrit, bien que n’étant pas de votre main, est l’expression de votre volonté.

Anonymat

Si vous souhaitez que votre présence ne soit pas divulguée, signalez le à l’accueil.

Anonymat
Dossier patient

Les informations recueillies lors de vos consultations, de vos hospitalisations, vos résultats d’analyse ou de prescription font l’objet, sauf opposition de votre part, d’un enregistrement informatique.

Vous pouvez avoir accès aux informations de santé vous concernant en vous adressant au responsable de l’établissement ou à votre praticien.
La loi du 4 mars 2002 précise que le droit du patient s’exerce par l’accès aux informations établies et détenues par le professionnel ou le l’établissement de santé, qu sont formalisées et ont contribué à l’élaboration et au suivi du diagnostic, du traitement, d’une action de prévention, ou ont fait l’objet d’échanges écrits.

Pour accéder aux informations, le patient, son ayant-droit en cas de décès, le tuteur, ont le choix entre deux options :

  • soit directement
  • soit par l’intermédiaire d’un médecin.

Une demande écrite, justifiée, doit être faite auprès de la direction. La communication du dossier a lieu au plus tard 8 jours à compter de la date de réception de sa demande et au plus tôt après l’observation d’un délai légal de 48 heures. Pour une hospitalisation de plus de 5 ans, un délai de 2 mois sera nécessaire.
La consultation des données sur place est gratuite, si vous souhaitez en obtenir la photocopie, les frais de reproduction seront à votre charge.

Vos devoirs

Vos devoirs sont liés aux obligations quʼimposent les règles de vie communes, dʼhygiène et de sécurité.

  • Les locaux et le matériel de la Clinique sont mis à votre disposition. Aidez-nous à les garder propres et accueillants et à éviter toute détérioration et tout gaspillage.
  • Le personnel est traité avec courtoisie et respect. Toute violence verbale ou physique vis-à-vis du personnel est condamnable et peut faire lʼobjet de poursuite au tribunal. En cas de comportement manifestement incorrect, la Direction peut prendre une décision dʼexclusion.
  • Les soins dispensés ne sont pas gratuits, le malade participe à la bonne gestion de son dossier administratif en présentant les attestations de prises en charge et en réglant le cas échéant les frais restant à sa charge.
  • Dans le respect de lʼorganisation des soins, le patient reste dans sa chambre, dans lʼattente des visites médicales ou examens. Le nombre de visiteurs par patient est limité à 2 personnes.
  • Le patient prévient le plus tôt possible sʼil décide dʼannuler ou de reporter son hospitalisation. Cette décision risque de compromettre le travail préparatoire et de nuire à son état de santé.
  • Les règles et recommandations en matière dʼhygiène, de régime alimentaire, les prescriptions médicales sont à respecter afin de prévenir tout risque de complication.
  • Les communications téléphoniques doivent être interrompues pendant la réalisation des soins.
  • Lʼusage du tabac ainsi que le vapotage dans les locaux nʼest pas autorisé par la loi et lʼabsence de fumée dans lʼétablissement est un gage de sécurité pour tous en matière dʼincendie.
  • Le matériel médical, les alarmes, ne doivent pas être touchés par les usagers et leur famille.
  • La clinique est un établissement laïc. Lʼexercice du culte est autorisé sous réverses du respect des convictions religieuses des autres usagers, du respect des impératifs et du bon fonctionnement des services dʼhospitalisation.
  • En chambre double,
    1. Lʼintimité du voisin est respectée en particulier durant les soins ou la toilette (en quittant la chambre si possible ou en détournant son regard),
    2. La télévision nʼest pas obligatoire. Le son doit être modéré et les programmes interrompus si cela gêne le voisinage ou la réalisation des soins.
  • Visiteurs
    1. Absence de bruit, les visiteurs sont discrets, limités à deux par hospitalisés,
    2. Ils évitent toute ingérence dans la prise en charge,
    3. Ils respectent les heures de visites,
    4. Ils ne sont pas porteurs de maladies infectieuses,
    5. Une personne référente prend des nouvelles auprès du médecin ou du cadre du service et communique ensuite avec la famille et les amis.

Charte du patient hospitalisé

Autres langues disponibles : English / Deutsch / Español / Italiano / Portuguêsالعربية

La charte de l’enfant hospitalisé
La charte de bientraitance
La charte de laïcité